Déclaration et médiation des chefs en vue de sauver la Côte d`ivoire

Publié le par monasam.over-blog.com

message--5-.JPGMardi 21 décembre 2010 - Palais de l`Eburnie : Les chefs traditionnels de Côte d`ivoire conduit par sa majesté Chiffi Zié se sont réunis en vue d`analyser la situation politique et proposer leurs bons offices dans la médiation entre les deux protagonistes

En notre qualité de Chefs, garants de la survie de nos peuples respectifs, nous ne pouvons pas accepter une division au sein de notre Mère Patrie, la Côte d’Ivoire. Cette crise est la première du genre : la Côte d’Ivoire n’a jamais connu de bicéphalisme. Nous pensons que le peuple ivoirien est mature, tout comme les dirigeants politiques qu’il a choisi de mettre au devant de la destinée de notre pays. Après tout ce qui s’est passé, nous sommes les premiers interpellés à cause des morts qu’il y a eu sur nos territoires respectifs..

l ne faut pas perdre de vue le fait que pour faire valoir un titre de Président de la République, il faut un peuple à gouverner ; or, c’est ce peuple qui est en train de mourir. C’est pourquoi le Président Laurent Gbagbo et le Président Alassane Ouattara doivent accepter la médiation des Chefs Traditionnels. De même la communauté internationale devrait pouvoir s’appuyer sur la Chefferie Traditionnelle pour régler cette crise sous l’arbre à palabres ; ce qu’ils n’ont pas encore fait jusque là et qui explique pourquoi la crise perdure. Ils doivent donc impérativement éviter la violence afin que la Côte d’Ivoire triomphe de par les capacités des ses fils et filles à demeurer unis, solidaires et attachés à leur terre. EN CONCLUSION •Les Leaders Traditionnels supplient donc chacun des Leaders Politiques, à savoir Laurent Gbagbo et Allassane Ouattara de prendre un verre d’eau glacée et d’apaiser son cœur. •Il n’y a pas de problème sans solution •Nous demandons aux deux personnalités impliquées dans la crise post électorale de nous accorder un temps pour les rencontrer individuellement et ensuite ensemble pour les mettre d’accord •Dieu ne descendra pas sur terre pour leur parler •Nous demandons instamment que toute initiative susceptible de mettre en péril la vie de nos concitoyens soit exclue. Fait à Abidjan, Palais de l’Eburnie, le 21 décembre 2010,

LES SIGNATAIRES :

Sa Majesté Tchiffi Zié Jean Gervais, Secrétaire Général du Forum des Rois, Cheicks, Sultans et Chefs Traditionnels d’Afrique Nanan Abotcha Roger, porte parole de Sa Majesté Tchiffi Zié Jean Gervais

 

Nanan Oga Léon, porte parole de la communauté Atchan Chef Tougbo Taho, Représentant des Chefs Wê M. Bafla Jean, porte parole de la délégation des Chefs d’Adjamé

 

M. Tia Jacques, porte parole de la délégation Dan M. Zah Bi Irié Denis, porte parole de la délégation Gouro

 

M. Gnaly Martin, porte parole de la délégation des Chefs de Port Bouet

 

M. Yoro Mathias, porte parole de la délégation du collectif des Chefs Traditionnels d’Abobo Massa Touré porte parole de la délégation d’Odienné

 

M. Aka Patrick, porte parole de la délégation des Chefs de Krindjabo M. Gueria, M. Kei, porte parole de la délégation de Kouibly

Publié dans ACCUEIL

Commenter cet article